mardi 1 juillet 2014

Une nouvelle école alternative à Bruxelles : l'école steiner "Eos"



Réunion du 29 juin en présence des deux futures jardinières de l'école

>
David, co-fondateur de l'école

Samedi dernier, j'ai assisté à une réunion de présentation du projet pédagogique de la future école Steiner, l'école Eos, qui ouvrira en septembre boulevard Louis Schmidt (près de Pétillon).

A priori, lors de son lancement, ce jardin d'enfants comptera 2 classes: une maternelle d'âge mixte avec plus de grands que de petits, et une classe de 1ère et 2ème année de primaire.

Une seconde classe de maternelle pourrait ouvrir en septembre (avec plus de petits) si plus d'enfants s'inscrivent, mais (a priori toujours) cette 2ème classe ouvrirait en janvier avec une majorité d'enfants qui auront alors 2,5 ans. L'école grandira avec ses élèves.

Il reste de la place! Surtout pour la classe de primaire.

Nous réfléchissons à l'opportunité d'y inscrire notre fils. 

Participer à la création d'une école est un projet très séduisant. Ce projet-ci, en plus, donne une grande place aux parents : pour le rafraichissement des locaux, la fabrication de matériel pédagogiques, l'accompagnement des sorties, une tournante pour la lessive et pour la préparation de la soupe de midi une fois par mois (seulement 2L car les classes comptent peu d'élèves), de l'aide pour le temps de midi (repas + sieste), etc.

exemple de matériel typique de la pédagogie Steiner
qui valorise les matières naturelles et le fait-main
La journée, la semaine, le mois, l'année, s'articulent autour du rythme de la nature et de l'enfant. Une grande place est accordée au jeu libre, à l'expression artistique et aux activités quotidiennes traditionnelles (faire le pain, jardiner, faire une salade de fruits, ranger, plier le linge). Une fois par semaine les enfants iront se promener en forêt (au Rouge-Cloître).

Si j'ai bien compris, dans la pédagogie Steiner une grande importance est donné aux mouvements (par la danse notamment) et à la nature pour aider l'enfant à prendre place dans son environnement et à intégrer son corps (c'est-à-dire à découvrir et prendre soin de la nature et de lui-même).

Pour la sieste, les élèves déplient leur couchage constitué d'une peau de mouton, d'un oreiller et d'une petite couverture en laine. Les enfants qui ne veulent pas dormir se reposent 30 minutes puis la jardinière leur propose une activité calme. L'une des deux jardinières explique que, dans sa classe, tous les enfants font la sieste. A ceux qui ne veulent pas dormir, Olga Lucia propose un petit massage des mains et du visage avec des huiles essentielles, accompagné par une chanson toute douce ("ma main a bien travaillé..."). Apparemment l'effet est radical!

J'ai été séduite par la sérénité, la créativité et la sympathie des deux futures institutrices (qu'on appelle les jardinières du jardin d'enfants) Olga Lucia et Florence.

Elles expliquaient, par exemple, leur tactique pour faire ranger les enfants après une activité (en chantant et en ritualisant chaque action), ou comment chaque enfant est célébré toute la journée le jour de son anniversaire.

Restent quelques interrogations...

Notamment parce qu'a priori, après la lecture du livre Une école différente pour mon enfant: Montessori, Freinet, Steiner... de Marie-Laure Viaud,  que j'évoquais dans cet article, je me sentais plus attirée par la pédagogie Freinet que par celle de Steiner.

Notre fils a d'ailleurs une place réservée en septembre dans une école dont le projet pédagogique s'inspirent des idées de Freinet et de Decroly. Mais c'est une grande école... avec de grandes classes... et elle se trouve assez loin de chez nous... En même temps c'est beaucoup moins cher, car l'école EOS, cette année, coûte 350 euros par mois. L'année prochaine, le coût devrait diminuer grâce aux subsides (en attente d'obtention).

Nous sommes donc en pleine réflexion!

Et vous? Comment avez-vous choisi l'école de votre enfant? Quels sont les critères les importants selon vous?

Si vous souhaitez plus de renseignement sur l'école Eos, vous pouvez contacter David à l'adresse info@ecolesteinerbruxelles.net

Photo: de Den, auteure du blog Le Monde selon Den
« La question n’est pas de savoir ce que l’homme doit être en mesure de faire et savoir afin de pouvoir s’insérer dans l’ordre social existant, mais bien quels sont les talents innés à l’homme susceptibles d’être développés. Dans ces conditions, la génération montante peut toujours apporter des forces nouvelles à la société. Alors, ce qui vivra au sein de cette société est créé par des êtres humains à part entière qui y adhèrent ; mais on ne saurait transformer la génération montante en ce que la société existante veut en faire »   
Rudolf Steiner

Remarques:


  • "Eos" signifie "école orientation Steiner" tout simplement.
  • J'insiste car je reçois parfois des mails hors propos: le site web de l'école se trouve ici. Je ne prends pas d'inscription, je n'engage pas de professeur, et n'ai pas beaucoup plus d'infos au sujet de cette future école donc pour plus d'infos, contactez David: info@ecolesteinerbruxelles.net

---

Avez-vous signé et partagé la pétition pour une naissance respectée en Belgique?

4 commentaires:

Den a dit…

Hello Anaïs,
Merci pour ton article. Je renvoie vers celui-ci dans mon billet : http://den.eklablog.fr/22-juillet-14-eos-une-nouvelle-ecole-steiner-a-bruxelles-pour-fiston-e-a108634150)

A bientôt,Den

Anonyme a dit…

Ben ça alors ! Je viens régulièrement consulter votre site car je suis en recherche d'une école alternative primaire à Bruxelles pour mon fils... et j'y étais aussi à la réunion EOS de samedi! :-) J'avoue que je suis davantage tournée vers Freinet et Montessori (malheureusement trop loin de chez moi) et que je ne connaissais pas bien Steiner. J'ai trouvé le concept intéressant et j'adore qu'on laisse le temps au temps en respectant le rythme de l'enfant. Par contre, je ne suis personnellement pas réceptive à l'aspect "spirituel" de la pédagogie Steiner. Demander aux enfants de dire "merci" au soleil, à la pluie et au vent avant le repas me semble pour le moins ridicule ; et mon mari a failli quitter la réunion en courant quand a été évoqué le concept de "corps astral" et de "corps éthérique"... Dommage. Ceci dit, ce genre d'initiative est très motivante et quand je vois le succès de l'alternatif auprès des parents, je réfléchis sérieusement en ce moment à l'idée de créer une nouvelle école Freinet primaire à Bruxelles. Merci en tout cas pour toutes les infos utiles de votre site, il m'a bien aidé dans mes recherches ! Continuez comme ça et j'espère que vous trouverez votre bonheur pour votre fils.
Bien à vous, Jessica.

Anonyme a dit…

D'avoir lu pas mal sur Steiner, je serais plutôt méfiante pour y mettre un enfant si j'étais dans le cas de devoir choisir une école.
Autant, Freinet et Montessori sont des pédagogies alternatives, autant Steiner (et son anthroposophie) sont dans autre chose. Bien plus d'informations sur https://veritesteiner.wordpress.com/
Nurja

Anaïs a dit…

Merci Nuria, j'ai toute confiance en l'équipe pédagogique. C'est une école créée par des parents dans laquelle les parents ont beaucoup à dire et faire. C'est un projet participatif et évolutif. Je n'ai aucune crainte, si ce n'est la vigilance habituelle qu'un parent doit avoir envers toute personne a qui il confie son enfant.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...