samedi 8 février 2014

Le trousseau de bébé : les tous premiers mois

le Gobi mobile (fait maison)

NB: Suite au commentaire d'Emilie, il s'agit bien d'une liste personnelle et pas de la "ultimate newborn's kit list". Certains la trouveront trop longue, d'autre trop courte. C'est une base de réflexion, comme tout ce que je propose sur ce site.


Nous sommes en plein dans les préparatifs de la naissance. Afin de nous rafraîchir la mémoire, j'ai tenté une liste de l'essentiel que je partage ici avec vous. Elle s'adresse plutôt aux first time parents, mais le papa de Nelson m'a fait un commentaire saisissant après avoir lu ce post: "ca y est, tout me revient!". Pas inutile donc!

Afin d'accueillir bébé le plus sereinement possible, je vous conseille de prévoir tout un trousseau en taille 1 mois et 3 mois, ainsi qu'une bonne base en taille 6 mois (c'est souvent la taille que l'on reçoit le plus en cadeau).

Pour cela, écumez les brocantes pendant votre grossesse (notamment celles organisées dans les écoles ou par la Ligue des famille, vous gagnerez en temps et en efficacité), les Petits-Riens, Freecycle. Pensez aussi aux dons/prêt des amis.

Sauter la taille naissance, sauf si votre bébé est "estimé" de petite taille (attention, les échos ont une marge d'erreur comprise entre 10% et 15%, fiez-vous plutôt à vos gabarits respectifs à la naissance) ou qu'il arrive avant terme (ce que je ne vous souhaite pas).

La quantité de chaque vêtement dépend de votre équipement: si vous devez courir au lavoir pour vos lessives, mieux vaut investir dans un plus grand nombre de vêtements de base (bodies, couches lavables, bavoirs, turbulentes, tetra, etc.). De même, si votre enfant naît en hiver et que vous n'avez pas d'endroit chaud et sec pour faire sécher ses vêtements, mieux vaut prévoir plus pour faciliter l'entre-deux lessives. Bref, ici j'indique mes quantités, à vous d'ajuster.

Il me semble important de favoriser les matières naturelles (surtout le coton et la laine, le bambou est plus difficile à laver car il faut éviter les lessives contenant des enzymes qui mangent les fibres) et les vêtements de bonne qualité (un body Petit B*teau acheté 1€ en brocante est un investissement pour toute une fratrie, alors qu'un body H*ma neuf à 5€ sera distendu et fade très rapidement...)




Vêtements de base (journée):

  • 12/15 bodies ou chemisettes (plus facile si vous pratiquez l'hygiène naturelle infantile - HNI) à manches longues (car si vous habitez en Belgique, pas besoin de manches courtes au début). Choississez des modèles qui ferment avec des boutons pressions et fuyez les jolis petits rubans (anciens modèles Petit B*teau).
  • 6/8  pantalons avec une taille élastique large et confortable
  • 8/10 t-shirts
  • 5 gilets en laine ou en coton (selon la saison)
  • des chaussettes
  • des chaussons
  • 2 bonnets en coton pour les premières semaines



Pour le dodo :

  • 3/4 turbulettes / gigoteuses (selon vos pratiques nocturnes)
  • des pyjamas... mais personnellement j'ai vite abandonné les pyjamas: c'est dur à mettre (quand c'est le 1er enfant que l'on doit habiller) et surtout pas assez rapide à enlever pour pratiquer l'HNI. Certains parents habillent leur enfant nuit et jour en pyjama pendant plusieurs mois par facilité. Je préfère pouvoir changer juste le haut ou le bas.
  • une couverture en laine et une en coton doux pour les siestes, la voiture, ou l'emmaillotage (les premières semaines seulement et pas trop serré).
  • 2 alèses étanches pour votre matelas ou le sien.
  • une petite lampe orange à lumière très tamisée (rappelle la lumière dans l'utérus) 
  • une veilleuse efficace et mobile, comme le lapin de chez Ik*a (très pratique car rechargeable et transportable à souhait). 
Remarque: les premiers mois, Nelson ne portait qu'un body car il dormait soit contre moi, soit sur moi (!) et en tout cas sous ma couette. Mais chaque famille pratique le cododo à sa manière.

C'est très facile à mettre en place mais il faut bien se renseigner sur les précautions à prendre (comportements à risque, température de la pièce, etc.). La règle de base si vous partagez la meme couverture que votre petit c'est de dormir plus bas que lui de manière à ne pas pouvoir remonter la couverture au-dessus de votre tête donc de la sienne. Si vous ne vous sentez pas de faire cela, alors laissez-le dormir à côté de vous dans sa turbulette et si vous avez toujours peur alors investissez dans un petit matelas, un couffin ou un side-bed pour lui.

Remarque sur l'habillement des petites filles: les jupes et les robes c'est mignon (?) mais à avant l'âge de la marche, cela peut surtout entraver les mouvements de l'enfant (je pense surtout à la période où l'enfant s'exerce à ramper -d'abord en arrière puis en avant-, ce qui arrive bien plus tôt qu'on le croit - vers 3 mois pour Nelson)



Pour l'élimination:

l'HNI en action

  • des couches jetables les plus naturelles possibles pour les premiers jours rock n' roll  et pour la nuit si vous avez besoin de vous faciliter la tâche (avoir toujours un paquet en rab' au cas où est une très bonne idée). Nous avons utilisé des couches de la marque Attitude (commandées sur Sebio - très chères...) et des Bamboo nature (disponibles à petit prix via la mutualité socialiste ou en magasin bio). Chez Bioplanet (marque Colruyt on peut commander des Moltex qui sont très similaire aux Bamboo nature). 
  • des couches lavables: là je vous laisse choisir tant l'offre est infinie! Vous pouvez aussi les coudres vous même, il y a un patron dans le livre "Elever son enfant Autrement" de Catherine Dumonteil-Kremer ou sur internet.
  • des lingettes en tissus (à coudre / découper soit même dans du tissu éponge, ou à commander sur Sebio. Personnellement j'aime beaucoup celles-ci et d'autres plus grandes en coton, qui ne sont plus disponibles apparemment).
  • du liniment calcaire (vous pouvez le faire vous même).
  • un paquet de lingettes jetables pour les premiers jours rock n' roll
  • de l'huile essentielle de tea-tree pour la poubelle des couches lavables et pour mettre dans la machine  laver dans le compartiment "adoucissant" avec un peu de vinaigre blanc pour purifier le linge de votre minidoux/ce.
et si vous souhaitez pratiquer l'HNI:
  • un petit récipient genre grand tupperware (idéalement un dans chaque pièce)
  • 2/3 paires de baby-legs 
  • des chaussettes ou des chaussons chauds
  • des alèses, une peau de mouton ou un tapis de yoga, bref, de quoi poser bébé fesses-nues lorsqu'il joue.
  • une sorte de monokini de sumo que l'on peut fabriquer facilement soit même. Il s'agit d'un élastique entouré d'un tissu doux et un peu épais que l'on passe autour de la taille et qui sert à maintenir un tissu absorbant (cf cette photo sur le site de Sew Liberated). 

Remarque: investir dans une table à langer n'est pas nécessaire. Les premiers mois, un petit matelas de change en mousse (avec des rebords relevés qui empêche le bébé de rouler) que l'on transporte au besoin , puis une serviette éponge posée sur votre lit / canapé suffisent amplement.  Si vous avez de gros problèmes de dos vous pouvez poser ce petit matelas sur une table ou un bureau.


Pour l'alimentation (en cas d'allaitement maternel exclusif):
  • 10 bavoirs (si votre enfant régurgite beaucoup comptez large): les meilleurs sont ceux en éponge car leur surface rugueuse ne laisse pas couler le lait.
  • 10 tetras (i.e. carré de tissus en coton utilisé comme langes à une époque pas si lointaine)
  • un tire-lait manuel (ou électrique que vous pouvez louer à 1 euro par jour en pharmacie... en cas d'engorgement au début de l'allaitement c'est très utile)
  • 2 biberons en verre 120ml avec une tétine à débit très lent (renseignez-vous sur le délai pour introduire le biberon car trop tôt cela peut interférer avec l'allaitement; il est donc préférable au début de faire boire le lait tiré dans une tasse)
  • 2 biberons en verre 240 ml avec une tétine à début moyen (pour plus tard)
  • des compresses pour les seins (lavables ou jetables, personnellement les lavables en laine  m'irritaient. Ils existent aussi des modèles en silicone que je n'ai pas testés)
  • 2 soutien-gorges d'allaitement, confortables et qui découvre tout le sein (pour que le bébé puisse toucher votre peau).
  • un thermos grand format pour avoir toujours de la tisane chaude à boire toute la journée (et le petit plus c'est d'avoir aussi un thermos de voyage à mettre dans son sac).
  • une super conseillère en lactation (celle de l'hôpital St-Pierre est la référence pour Bruxelles - demandez Patricia) et/ou un bon livre sur l'allaitement maternel, comme celui de France Guillain.
  • un mini-tube de lanoline (Lansinoh) en cas de début de crevasse (surtout pas la peine d'acheter le grand tube!)
  • un chauffe-biberon, si on vous en donne un ou si vous trouvez une bonne occasion.






Dans la salle de bain:

  • une petite baignoire Shantala (ou équivalent) qui place le bébé dans une position foetale agréable et rassurante. Beaucoup de nouveau-nés n'aiment pas être placés dans la position dorsale qu'implique les baignoires "classiques". Vers 2 mois, vous découvrirez la joie des bains à deux et, si vous n'avez pas de baignoire, vous pourrez passer à la baignoire pliable (Flexibath).  
  • huile de massage pour bébé ou huile d'avocat, de sésame ou d'amande douce (bio de préférence).
  • un savon d'Alep bio à haut pourcentage d'huile de laurier.
  • un shampoing ultra naturel pour bébé. Je préconise, pour lui comme pour vous, la marque Urtekram (sans parfum, sans paraben, sans alcool, bio, etc.) qui propose aussi un super dentifrice pour enfant sans menthe (utile quand on soigne son enfant à l'homéopathie.
  • un thermomètre pour le bain.
  • une crème à l'oxyde de zinc pour les fesses rouges : essayez d'abord et autant que possible de le laisser les fesses à l'air et d'exposer l'entre fesses à la lumière du soleil, oui oui, même en hiver c'est possible en couvrant le bébé et en laissant la fenêtre ouverte.
  • des compresses stériles.
  • du sérum physiologique.
  • de quoi nettoyer et désinfecter le cordon/nombril.
  • un thermomètre électronique pour prendre la température de bébé.



Pour l'extérieur:


Ma toute première sortie en écharpe avec Nelson


  • 2 bons moyens de portage: écharpe, sling, porte-bébé ergonomiques... Pensez à suivre un cours auprès d'une monitrice de portage qualifiée, ça en vaut la peine.
  • 2 paires de baby-legs (ou vos paires de chaussettes chaudes) pour le portage.
  • 2 bonnets en laine ou en coton selon la saison.
  • un maxi-cosy si vous vous déplacez parfois en voiture.
  • 2 combinaisons intégrales adaptées à la saison (surtout utile pour les trajets en maxi-cosy et poussette).
  • un landeau / poussette peut-être utile si le post-accouchement ne vous permet pas de porter votre bébé tout de suite ou si vous avez des problèmes de dos.




Evéil:




  • plusieurs mobiles fait-maison: on change de mobile tous les 15 jours (si je me souviens bien). Au début de sa vie, le nourrisson perçoit surtout les très fort contrastes donc le noir et le blanc. L'idéal est donc d'avoir, pour le 1er mois, 2 mobiles noir et blanc tels que le Munari et le mobile des Oies sauvages (modèle à télécharger gratuitement sur le blog d'Eve Hermann); puis, on passe au Gobi mobile, en balle de feutre (explications sur le blog de Meg Mc Elwee), puis les "danseurs" ou tout autre composition colorées et réaliste ou géométrique, que vous pouvez alors vous faire offrir plus facilement.
  • quelques livres solides en carton ou en tissu, dont 2 en noir et blanc pour les premières semaines, comme ceux de Taha Hoban. Personnellement je préfère les livres de photo ou avec des dessins très réalistes. Nelson a beaucoup de vieux livres vintage dénichés aux Petits-Riens car les dessins sont magnifiques et le vocabulaire bien plus riche que les livres modernes. J'évite au maximum les livres ne représentant pas la réalité car, avant 3 ans, un enfant ne fait pas la différence entre le réel et l'imaginaire.
  • des hochets simples en bois ou en tissus.
  • un matelas ferme ou un bon tapis de yoga pour créer un espace de jeu où l'enfant peut se mouvoir sans risque.
  • un long miroir en plastique (disponible chez Ik*a en version crocodile) à fixer dans le sens de la longueur, près du sol (voir photo)
  • 2 ou 3 jolies illustrations à fixer à hauteur du regard de votre petit quand il est au sol ou dans son lit (en rotation)

Plus d'informations sur l'application des principes Montessori les premiers mois (en anglais)

Et puis, une liste de "tutus" pour réaliser son matériel soit-même, piochés sur différents blogs.


Le mobile des oies (fait maison)

Et dans la rubrique "immatérielle":

  • un(e) super pédiatre homéopathe qui donne confiance (i.e. pas condescendant(e), pas paternaliste/maternaliste, qui respecte vos opinions tous en vous expliquant les options, etc.)
  • un(e)super osthéo pour bébé et pour votre bassin (si vous avez donné naissance par voie basse).
  • le soutien de vos proches
  • des plats cuisinés et surgelés à l'avance (c'est matériel ok...)
  • un(e) homme/femme de ménage payé(e) par titre service au moins les 3 premiers mois
  • un message sur votre répondeur pour annoncer que tout va bien et que vous rappellerez plus tard, un jour, l'année prochaine ;)

Idées pour votre liste de naissance


Bien sûr il existe une multitude d'objets non indispensables. Il est donc utile de composer une liste de naissance, pour éviter l'avalanche de peluches et d'objets inutiles. Outre les outils de portage, vous pouvez vous faire offrir :
  • un objet utile pour plus tard, comme une chaise évolutive, un siège vélo ou une remorque pour vélo, un matelas bio pour votre enfant, ou encore un tapis de gym très épais...
  • un objet utile à toute la famille, comme un lit plus grand si vous cododotez, une grande tente pour les prochaines vacances, un appareil photo...
  • ou un petit "plus, comme un hamac, une peau d'agneau, un week-end au vert....

Et si vous avez vraiment tout, il y a les listes Unicef ou les dons à une ONG de votre choix.



That's all folks ;)

N'hésitez pas à partager vos suggestions.



Ps: Ceci le 100ème article de Bruxelles-Les-Oies :)

3 commentaires:

Emilie Oum Kalthoum a dit…

Je n'ai pas tout lu, mais le chapitre sur l'alimentation en cas d'allaitement maternel exclusif m'étonne beaucoup ! Pourquoi des biberons ??? Et même, pourquoi un tire-lait ?
Le tire-lait si on travaille ok. Sinon, pourquoi ?
Et le biberon n'est pas du tout indispensable. Mes enfants n'ont jamais eu un biberon, pas même d'eau : j'ai donné l'eau à 6 mois directement au verre, et pas de souci !

Pour l'allaitement, je n'ai eu besoin que de coussinets d'allaitement (on peut en prendre des lavables) au début.
A part ça (et encore !) et 3 soutifs d'allaitement, rien ne me semble indispensable pour allaiter...

Anaïs a dit…

Bonjour Emilie, merci pour ton message. C'est super d'avoir d'autres avis Cette liste est bien évidemment le reflet de mon humble expérience et n'est pas à prendre comme "The ultimate baby kit list" ;)

Le tire-lait s'est très utile pour pouvoir s'absenter 2 heures sans crainte ou pour dormir et passer le relais au père (ou autre), mais aussi pour rebooster un allaitement flagada en tirant son lait entre les tétées (c'est particulièrement conseillé pour les mères qui adoptent par exemple).

Personnellement ça m'a toujours rassuré d'avoir du lait en rab' au congélateur.

Et puis, pour la petite histoire, avoir un tire-lait électrique puis manuel à sauver le début de mon allaitement. J'ai eu une montée de lait extrême et du haut de ses 3 jours, mon petit ne pouvait rien faire contre ce méga engorgement. Le tire-lait m'a donc évité la mastite et à 3 jours on a donc introduit le premier biberon. Je l'ai allaité 22,5 mois.

Anonyme a dit…

Bonjour ,

Je peux vous conseiller pour la lessive des enfants, le savon de Marseille. Idéal pour les peaux délicates et sensibles des enfants mais aussi bien pour les peaux allergiques. Cela existe en bloc ou en copeaux.
Vous pouvez en retrouver sur ce site : http://akilajo.com/20-savon-de-marseille

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...